Imaginarium : la manufacture de rêves

Il y a peu de temps ce fût la fête des mères, et la valeur sure quand on veux me faire plaisir, c’est un jeu de plateau, et Imaginarium est arrivé dans ma collection.

Et je dois dire que c’est mon jeu préféré du moment ( et surement pour un moment d’ailleurs ).

 

Imaginarium est donc un jeu de gestion, crée par Bruno Cathala et Florian Sirieix, édité par Bombyx et distribué par Asmodée.

On peut jouer de 2 à 5 personnes pour des parties d’environ 1h30. Pour ma part j’ai pour le moment testé des parties à 2 et à 3. L’age minimum conseillé est 14 ans.

Le prix est autour de 45€.

Imaginarium c’est la manufacture des rêves,on incarne des bricoleurs avec lesquels il faut construire et déconstruire des machines , recruter des assistants, valider des plans et gérer ses ressources, pour obtenir les fameux point de victoire.

Que trouve t’on dans la boite :

  • le Bric-à-Brac qui est donc le plateau principal
  • les règles du jeu
  • 60 cubes Bois et 4 jetons Boix x5
  • 40 cubes Cuivre et 3 jetons Cuivre x5
  • 30 cubes Cristal et 3 jetons Cristal x5
  • 70 Charbonium et 5 jetons Charbonium x5
  • la Réserve qui est la boite où sont stockées ressources et Charbonium
  • 5 paravents personnels :
    • Bleu : Felideus Bubastis
    • Jaune : Agrippine Pernille
    • Rose : Zadock Zebulon
    • Noir : Nicodemus Gideon
    • Blanc : Philomena Zylphia
  •  5 ateliers pour stocker ses machines, ses assistants et choisir ses actions
  • 5 figurines
  • 65 pions de victoire
  • 30 jetons de validation de projets ( 6 par couleur )
  • 61 cartes machine :
    • 29 de production
    • 12 de transformation
    • 10 d’attaque
    • 6 de défense
    • 4 spéciales
  • 13 cartes assistant
  • 14 tuiles projets

La mise en place est vraiment facile et rapide, les joueurs piochent chacun un atelier, sur l’atelier on retrouve ses ressources et machines de départ.

L’ordre du tour est aussi déterminé par les ateliers.

Les règles sont vraiment facile à prendre en main, le jeu est fluide.

Chaque tour est décomposé en 3 phases :

  • Planification : les uns après les autres dans l’ordre du tour , chaque bricoleur va soit réserver une machine sur le plateau, soit réserver un extracteur de charbonium. Le placement sur le plateau pour réserver, déterminera l’ordre du tour suivant.
  • Réalisation : En suivant l’ordre des joueurs sur le tapis roulant du Bric-à-brac, chaque joueurs va effectuer les actions suivantes :
    • Utiliser les machines de son atelier
    • Récupérer la machine ou le charbonium réservé lors de la planification
    • Effectuer 2 actions de son atelier
      • Recruter un assistant & Extraire 3 charbonium
      • Extraire 3 charbonium & réparer une machine
      • Réparer une machine & effectuer des transactions
      • Effectuer des transactions & Démonter une machine
      • Démonter une machine & réorganiser son atelier
      • Réorganiser son atelier & recruter un assistant
    • Valider des projets
    • Finir son tour
  • Vérification et réinitialisation : on check si quelqu’un à 20 points de victoire ou pas, si ce n’est pas le cas on réinitialise le Bric-à-Brac

Les machines permettent de produire des ressources à chaque tour, d’attaquer, de se défendre des attaques ou bien les spéciales permettent d’obtenir des points de victoire à chaque tour.

Les assistants vont aider les bricoleurs à allez au plus vite à la victoire, voici quelques exemples : faire 5 transactions au lieu de 3, obtenir 2 emplacements de plus dans son atelier, payer les points de victoire 3 charbonium au lieu de 5 …

Le nombre possible de projet a valider dépend du nombre de joueur, on peut trouver par exemple en projet : avoir 4 machines de productions dans son atelier, avoir 15 charbonium, avoir une machine d’attaque et de défense dans son atelier …

Après 2 ou 3 parties, nous n’avons plus besoin de mettre le nez dans la règle pour connaitre les significations des symboles sur les cartes, c’est assez facile à déchiffrer.

Voilà les principaux éléments des règles, je ne vais pas plus détailler.

Parlons d’un point que j’affectionne tout particulièrement dans ce jeu : les graphismes, les illustrations sont faites par Felideus Bombastis, l’univers steampunk est parfaitement illustré, le plateau de jeu, les figurines, les cartes sont tout simplement magnifique.

Je pense que malgré la recommandation de 14 ans, ma mini-geek peut y jouer et comprendre les mécaniques du jeu.

Pour conclure, comme dit dans l’intro c’est mon jeu préféré depuis que je l’ai, simple au niveau des mécaniques de jeu, beau par ses illustrations, un univers qui me plait.

Je ne trouve pas de point négatif, car même la boite de rangement est pratique pour ranger tous les éléments, j’ai juste rajouter un élastique pour tenir les cartes et qu’elle ne se balade pas partout.

Les commentaires sont fermŽs !