Miss Peregrine et les Enfants Particuliers

Profitant d’un RTT pour cause de rendez-vous, avec ma meilleure amie nous avons décidez une fois les enfants à l’école d’allez se faire un petit cinéma toute les deux.

Ça tombe bien, le dernier film de Tim Burton est sorti hier, et en grande fan de Burton je ne voulais pas le manquer, donc direction le Gaumont le plus proche de notre domicile armée de nos lunettes 3D, nous prenions place dans les sièges 4D (oui oui 4D, ça vibre, ça bouge, c’est plutôt bien fait) pour allez voir Miss Peregrine et les Enfants Particuliers

 

miss_peregrine_et_les_enfants_particuliers

Fiche technique :

  • Réalisation : Tim Burton
  • Scénario : Jane Goldman
  • Durée : 2h07

Jacob “Jake” Portman ( Asa Butterfield ), un ado de 16 ans vivant en Californie en 2016 se retrouve confronté à la mort de son grand-pere Abraham « Abe » Portman ( Terence Stamp ) dans des circonstances étranges.

Jake va partir avec son père au Pays de Galles pour allez à l’orphelinat où son grand père à passé son enfance. Avec le temps et à force de découverte extra-ordinaire, Jake va se rendre compte que les histoires que son grand-père lui racontait à propos des enfants particuliers et de Miss Peregrine sont vraies.

C’est dans une boucle temporelle de décembre 1943 que Jake va devoir sauver Miss Peregrine et les enfants particuliers du terrible Mr Barron ( Samuel L Jackson ).

Voilà un cours résumé sans spoiler tous le film.

Du coté des enfants particuliers nous retrouvons :

  • Emma Bloom ( Ella Purnell ) : légère comme l’air et manipule l’air
  • Olive Abroholos Elephanta ( Lauren McCrostie ) : le feu naît dans ses mains
  • Les jumeaux (Joseph et Thomas Odwell ) : se sont des monstres effrayant sous leurs masques ( d’après moi car je n’ai pas très bien saisi dans le film on les voit sans masque que quelques secondes.)
  • Bronwyn Buntley ( Pixie Davids ) : force surhumaine
  • Hugh Apiston ( Milo Parker ) : des abeilles sortent de son corps
  • Millard Nullings ( Cameron King ) : est invisible
  • Enoch O’Connor ( Finlay MacMillan ) : réanime les morts telle des marionnettes
  • Horace Somusson ( Hayden Keeler-Stone ) : montre ses rêves
  • Claire Densmore ( Raffiella Chapman ) : possède une bouche monstrueuse sur l’arrière de son crane
  • Fiona Frauenfeld ( Georgia Pemberton ) : manipule les végétaux

En regardant le film, je me suis retrouvée plongée dans l’univers de Tim Burton sans aucun doute. Un conte fantastique, certaines scènes sont quand même un peu gore (bien que personnellement cela ne me fasse aucun effet). Le jardin de l’orphelinat m’a redonné envie de regarder Edward aux mains d’argent, avec les magnifique topiaires. J’ai eu l’impression d’être dans un mélange d’Harry Potter, de X-men et de la Famille Adams.

Je ne me suis pas ennuyée un seul instant, pour le savoir pas dur : je regarde ma montre et là je ne l’ai pas fait durant le film. Il n’y a pas à dire c’est un peu comme dans un Harry Potter on est plongé à fond dans l’univers du film. Je n’ai pas lu les livres dont sont tirés le film et je pense que je vais me les achetés sur ma Kobo pour mon voyage dans 3 semaines.

J’ai pas de souvenirs marquant de la musique, je m’attendais à du Danny Elfman comme pour la plupart des films de Burton mais là ce ne fut pas le cas.

Pour moi c’est un bon film, possible que malgré les quelques scènes horrifique je le montre à ma mini-geek. Disons que pour du 9/10 ans çà doit passer en prenant le temps d’expliquer avant le film que certaines scènes sont un peu horribles. En tout cas je lui ferai lire les livres.

 

 

 

Les commentaires sont fermŽs !